Sélectionner une page

Autodidacte « faché avec l’école », il fonde sa société en 1996 et après 15 ans dans le web et la com il décide de se concentrer uniquement sur l’image en 2009. Il se consacre depuis, à la réalisation et la photographie.

Passionné de cinéma, de récits, rôliste depuis 30 ans, boulimique de la bonne réplique, de la belle image, le tout accompagné invariablement de musique car forcément tout est lié pour lui. Ses références cinéma sont aussi larges que variées de « La Grande Vadrouille » à « Fight Club » en passant par « Les Tontons flingueurs » et « Snatch », sans oublier de refaire régulièrement le tour de « Retour vers le Futur » et « Indiana Jones ». Côté séries, grand fan de Kaamelott et de Breaking Bad.

Il y a maintenant un an, il a eu le bonheur de co-fonder « La Machine à Fumée » avec une équipe entièrement dédiée à la création de films, séries et programmes courts. Il apprécie autant les argumentations autour de l’écriture que la préparation et le tournage dans une bonne humeur qui a fait le ciment de l’équipe.

Objectif ? Continuer à créer avec l’équipe au sein d’une production pour pouvoir faire encore plus !

Pour la faire courte, on cherche des financements et un diffuseur. 🙂

Retour en haut

Sylvain Renault

Réalisateur | Scénariste | Monteur | Étalonneur

A 8 ans il entre à l’Ecole Maîtrisienne  de Grasse, où il reçoit une formation musicale soutenue et la pratique de plusieurs instruments, ainsi que des cours de théâtre où il a la chance de suivre les cours des ateliers d’art dramatique de la compagnie théâtrale de M. Georges Descrières. Après un Baccalauréat musique il prend des cours de chant avec M. Vasile Moldoveanu.

Dès 22 ans il signe ses premiers contrats professionnels dans les choeurs de l’Opéra de Nice.

Puis intègre en 2008 les choeurs de l’Opéra de Monte-Carlo, il y restera durant 7 saisons. Il a l’opportunité de travailler avec des grands noms du monde de l’opéra : Placido Domingo, Roberto Alagna, Ruggero Raimondi, Cecilia Bartoli, Leo Nuci, Juan Diego Florez et tant d’autres. Il chante aussi pour le mariage du Prince Albert II de Monaco. En free lance il travaille régulièrement à l’étranger ( Allemagne à l’opéra de Stuttgart, en Italie et un peu partout en Europe) dans les choeurs ou en soliste.

Touche à tout mais surtout passionné par la voix, il suit une formation de Comédien-Voix doublage sur Paris aux Studios  EFDV. Il devient « voix-off -récitant » pour divers événements spectacles dans la région PACA.

Finalement il revient à sa première passion, le cinéma. Il devient acteur, scénariste et co-fonde le groupe La Machine à Fumée, équipe composée d’artistes et de techniciens du cinéma. Toujours prêt à relever les défis, il co-écrit avec Sylvain Renault et Nicolas Payan plusieurs projets de séries.

Retour en haut

Benoit Gunalons

Producteur | Scénariste | Comédien

Christelle Rosel est depuis toujours très attirée par l’art en général. Elle prend des cours de chant et de violon pendant plusieurs années mais  se passionne surtout pour la danse moderne jazz qu’elle pratique depuis 25 ans et participe d’ailleurs à de nombreux galas et spectacles.

Elle s’inscrit en fac de lettres en « art du spectacle » et débute en tant qu’artiste de complément dans divers théâtres (Monaco, Nice…) et sert de modèle pour un photographe (studio « Trudel »).

Elle se dirige ensuite vers la spécialité de comédienne-voix et enregistre des histoires audios pour un projet personnel mais aussi sert de voix off dans les tutoriaux institutionnels de la marque Dermépil de Perron Rigot.

C’est à ce moment là que l’envie de passer devant la caméra lui vient, elle prend quelques cours de théâtre et commence à tourner dans des courts-métrages du réalisateur Sylvain Renault ainsi que dans un pilote de série pour lequel elle a le premier rôle. Elle fait désormais partie de l’équipe de « La Machine à Fumée ».

Retour en haut

Christelle Rosel

Comédienne

Parallèlement à des études de littérature anglaise, il joue pour la Compagnie Jacques Biagini de 1996 à 2001 (Shakespeare, Goldoni, Aristophane, Rostand, Cocteau) et pour L’Immense Aimant Théâtre de 1998 à 2001 (créations de Hugo Musella au Festival de Tours puis au Festival de théâtre francophone de Kiev, en Ukraine).

En 2001, il intègre la compagnie The Brewery Players à Kendal, en Angleterre, et interprète notamment Obéron dans A Midsummer Night’s Dream. De 2002 à 2009 il joue pour les compagnies Arnika, L’Agneau Carnivore, L’Attraction Compagnie, puis il s’oriente vers l’audiovisuel et le cinéma et décroche un rôle dans le long métrage De toutes nos forces de Nils Tavernier en 2013. Depuis 2015 il travaille régulièrement pour la compagnie Voix Public.

Retour en haut

Nicolas Payan

Comédien / Scénariste

C’est en commençant la natation synchronisée à l’âge de 12 ans, qu’elle s’initie au domaine artistique. Cette aventure qui a duré 15 ans, lui fait découvrir avec grand intérêt l’univers du show.

Attirée par le spectacle, elle décide en 2002, de s’inscrire à des ateliers de théâtre. Ils la conduiront à jouer dans différentes pièces, ou scénettes contemporaines parmi lesquelles « Lettres croisées » de JP Allègre, « Après la pluie » de Sergi Belbel, ou encore « Chroniques des jours entiers et des nuits entières » de Xavier Duringer, sous la direction de Yves Giombini.

Cet apprentissage, avec des metteurs en scènes différents, lui a permis de jouer aussi dans des pièces classiques comme « La peur des coups » de Courteline sous la direction de Pauline Daumale.

Après 13 ans d’ateliers de théâtre, elle intègre en 2015 l’équipe de la machine à fumée grâce à laquelle elle découvre l’univers du cinéma par le biais des courts métrages. Cette découverte passionnante l’entraîne à se lancer aussi dans la figuration où elle y fait ses tous premiers essais dans la série Riviera réalisée par Neil Jordan en 2016.

Corinne Vitale

Comédienne

Sébastien GILL décide, après avoir fait plusieurs fois le tour du monde, de poser ses valises et de se consacrer à cet appel intérieur : «Jouer».

C’est donc depuis l’année 2009 qu’au travers de stages intensifs divers (Actors Studio), d’une formation artistique au sein du cours Jean-Laurent Cochet et d’un coaching au Studio Pygmalion qu’il peut enfin nourrir cette évidence.

En 2012 il sera sur grand écran dans le long métrage de Xavier Palud ‘A l’aveugle’ ainsi que dans la petite lucarne pour la saison 4 de la série ‘Un Village Français’.

Entre 2013 et 2016 il sera, plusieurs fois Louis XIII dans l’émission historique ‘Secrets d’Histoire’, dans un téléfilm réalisé par Olivier Guignard ‘Dassault l’homme au pardessus’ et enfin dans la saison 4 de la série ‘Falco’.

2017 sera l’année de la scène avec un projet de ‘One man show’ et d’un long métrage avec Pascal Elbé réalisé par Pierre Noguéras.

Retour en haut

Sébastien Gil

Comédien

Comédienne professionnelle diplômée d’Art du Spectacle, d’Histoire du Cinéma Muet et Italien, médaillée du Conservatoire d’Art Dramatique, sur scène depuis plus de 20 ans, passionnée depuis ses tous premiers pas dans le théâtre amateur jusqu’au cinéma, elle a forgé un professionnalisme et une rigueur dignes des plus grands.

Quel que soit son rôle, elle s’exprime avec tout la sincérité qu’implique sa profession, Vanessa peut prendre le rire au sérieux, l’absurde à la gorge, et fait de l’émotion un instrument aux nuances infinies. Son répertoire est une étonnante valse entre la légèreté et le tragique, dans laquelle rien n’est dû au hasard, mais tout au travail, tout à la passion. Certains comédiens montent sur scène. Vanessa, elle, vit sur scène. Elle est, comme l’a déjà surnomée la presse, l’actrice au mille visages. »

Retour en haut

Vanessa Bellagamba

Comédienne

Sur la VHS de mes souvenirs chaque instant claquait, vibrait, riait…
Une enfance sur les pavés du Bonheur, de l’insouciance
Défilé d’images, de couleurs, de voyages, de partages.
La Vie.
Sur le chemin de vivre, une inévitable rencontre : l’adolescence, qui fauche ton innocence.
Premiers pas dans le monde de la conscience, les premières errances
Feux d’artifices.
Eruption de questions sur l’existence. Baccalauréat international, chemin tracé.
D’University en Université, je me cherche sur les bancs des écoles de commerce
Urgence du chemin, urgence du temps qui court
La métaphore de Lewis Caroll… Et tu choisis une voie, puis deux, puis trois…
TIC TAC, la montre au poignet, Alice, Lewis, je poursuis ma route sans tomber dans le terrier des merveilles.
Oscillant entre trop d’envies et des choix mal définis, je dérive
Puis l’été 2015: Exutoire, le fil rouge : Premier court métrage « Et si c’était le dernier »
La promesse de mon moi profond, premiers pas devant une caméra.
Tout s’enchaine, Paris, Audition Cours Florent, Intégration. (Année 2015/2016)

En parallèle quelques rôles :
« Je suis un corps perdu » Nikon festival (Novembre 2015) Paris
« L ‘Artriste » (février 2016) Londres
« Les Mémoires du Temps » (Mars 2016) Riez
« Mi bémol » (Mars 2016) Sud de la France
« Oak » (Avril 2016) Pays de Galles
« Sus » (Août 2016) Sud de la France
« Far from the borders » (Octobre 2016) Sud de la France

En parallèle celui d’un autre monde, d’un autre jeu, celui des casinos, pour assurer une réalité matérielle me permettant de soutenir mon désir d’acting
Toujours à la recherche d’apprendre et de découvrir bien plus encore, d’autres cursus d’apprentissage à venir, de nouvelles auditions et de nouveaux castings..
La promesse d’une terre d’accueil… La sensation de « me » rencontrer.

Cet autre moi, mon enfant intérieur: Nell Causse.

Retour en haut

Nell Causse

Comédien

Formation

2011-2013 Licence « Etudes cinématographiques et audiovisuelles »
2011- Paris Est, Marne la Vallée.
Baccalauréat scientifique option internationale (Littéraire O.I.B.), mention.

Direction de la photographie

2015 – « Je suis à bout » 2m20, Comédie , produit par Benoit Gunalons, réalisé par Sylvain Renault Dans le cadre du concours nikon
2015 – « Et si c’était le Dernier »  17 min , Drame, Welky Films, réalisé par Kyrian Rouvet et Jean Baptiste Pacioselli Directeur de la photographie, opérateur ronin. Sortie septembre 2015
2015 – « Artefacts » Pilote de série, 25min, aventure/policier produit par Benoit Gunalons, réalisé par Sylvain Renault
Directeur de la photographie, opérateur ronin.
2014 – « Sauve qui peut » 20 min, comédie, film étudiant par B. Hebard, T. Lebreton, A.Baldy
2014 – « Je suis un SMS  » Court métrage, réalisé par Elodie Atlan, dans le cadre du concours Nikon 2014. Replay Story Productions.
2013 – « L’été des cailloux » 15 min, Clap and Zap, Romance ; réalisé par Charly MG Directeur de la photo

Publicité

2015 – Perorn Rigot Série de courts spots publicitaires, grand publique et professionnels. Réalisé par Sylvain Renault

Retour en haut

Erwan Le Cornec

Directeur de la photographie

Jean-Baptiste est un auteur réalisateur Niçois, il est Co-fondateur et Président de Wellky Films. Épicurien, passionné d’art et d’images, c’est dans le cinema qu’il peut exprimer l’authenticité des êtres et des sentiments.

Retour en haut

Jean-Baptiste Pacioselli

Cadreur / 1er Assistant caméra

Kyrian Rouvet est un auteur-réalisateur, cofondateur et directeur général de WellKy Films. Il est passionné par le cinéma, évolue dans cet art si singulier qui lui accorde le droit de proposer sa vision de la vie aux gens sans l’imposer, un média qui lui permet de partager ses rêves et ses envies.

Retour en haut

Kyrian Rouvet

Scripte / 2eme Assistant Caméra

Alicia Bovis, diplomée d’esthétique-cosmétique, ainsi que de pose de perruques et postiches dès l’âge de 18 ans commence à travailler pour les plus grands évènements sur la Côte d’Azur comme pour le  MTV, Nice-People, Festival de la Télévision, à TMC, pour l’Eurovision etc…

Puis elle rentre comme maquilleuse pour France 3 de 1998 à nos jours, en intervenant aussi pour France 2 : Stade 2, Master de Tennis, Comme au cinéma, pour le Mariage Princier à Monaco, et la rencontre OBAMA-SARKOZY en 2011!

Elle est Maquilleuse-coiffeuse aussi dans les divers théâtres de la Côte d’Azur, à l’Opéra de Nice et à l’Opéra de Monaco depuis 10 ans.  Elle a une grande expérience du spectacle vivant et est donc repérée pour devenir Chef Maquilleuse sur le « Death and the Power » de la célèbre compagnie de Boston en 2010.

Côté cinéma elle travaille pour de nombreux longs métrages : Double Down de Neil Jordan, Ocean Twelve de Steven Soderbergh, Grace Of Monaco de Olivier Dahan, L’Homme que l’on aimait trop d’André Téchiné, Magic in the Moonlight de Woody Allen etc… Mais aussi dans de très nombreux courts métrages Quatrième sous Sol de Pascal Laugier, Le Passeur de Pierre Noguéras, Clic de rire d’E. Collado etc…

Sans oublier le monde de la mode, DIOR, Festival de Cannes, KENZO, Laurent VOGLER etc..

Aujourd’hui elle est aussi Présidente de l’Association Art Make Up, responsable de la Société The Lucky Dog, et s’adonne à sa passion pour la photo.

Retour en haut

Alicia Bovis

Maquilleuse / Coiffeuse

Née d’une maman coiffeuse, on peu dire qu’elle est tombée dedans étant petite  !

Elle se dirige vers la coiffure dès la fin de ses études secondaires et travaille à l’opéra de Nice où elle découvre l’art du maquillage qu’elle perfectionne avec une formation de maquilleuse à Paris. Elle revient sur la côte en 2000 ou elle enchaîne shooting, événements, tournages publicitaires.

Sa devise : « Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie ».

Retour en haut

Fabienne Giombini Ceccagnoli

Maquilleuse / Coiffeuse

8 ans, mon premier choc musical se fait à l’écoute « d’une nuit sur le mont Chauve » de Moussorgski orchestré par Ravel, Plus tard ce seront les guitares saturées de Van Halen et de Franck Zappa qui éveilleront mon penchant pour la guitare électrique. Je passe alors le plus clair de mon temps à faire trembler les murs de ma chambre d’adolescent en quête de sensations extrêmes… En total autodidacte convaincu je joue, je joue et cherche déjà à me démarquer, à trouver mon style. Mais je suis vite limité par ma technique et surtout ma connaissance de la musique… Vient l’âge de la réflexion… Quel sens a la musique dans ma vie ? Quel sens je veux lui donner ? Et comment faire ? Je décide de prendre des cours de guitare classique, reprendre les bases, comprendre les oeuvres du passé…

Mon professeur sera Alexandre Del Fa (Membre de l’Aighetta Quartet), une belle rencontre… de celles qui vous donnent des pistes à explorer… En même temps: inscription à la Fac de Musicologie, une licence plus tard, les valises pleines de découvertes extraordinaires, de révélations, de déceptions aussi. je décide de partir à la recherche de ma propre expression… La musique est là… je dois la saisir…je dois la laisser me saisir… Je rencontre alors Frédéric l’Epée et intègre son « Cercle de Guitares », 14 guitares électriques au service des musiques répétitives de Steve Reich, Brian Eno et Frédéric L’Epée… Cette expérience aura une répercussion énorme sur ma vision de compositeur notamment en ce qui concerne l’écriture, le contrepoint et les arrangements.
En 2009 je crée le projet Benoit & la Lune qui me permet de mettre en forme une musique qui mèle mon goût pour la musique de films, la chanson à textes et le rock noisy… Benoit & la Lune c’est moi, sans fard, sans filtre,
sans carapace… épaulé par les très talentueux Bruno Desbiolles (batterie/guitare) et Manolis (Guitare) nous donnons vie à un power trio atypique et habité…
En 2010 nâit Kuzh un projet solo qui me laisse toute latitud pour explorer ma créativité, pas de contraintes, une totale liberté, Kuzh est mon éxutoire définitif, expérimental et sans pudeur musicale.
2014 marque ma rencontre artistique avec l’immense Clémént Althaus, compositeur, auteur, comédien et metteur en scène de talent, il me donne ma chance au théâtre en me proposant le rôle de Dionysos dans son magnifique opéra « Agôn », qui relate la confrontation entre Apollon et Dionysos. Une éxpérience artistique et humaine fantastique qui m’ouvre désormais un champ des possibles beaucoup plus vaste.

2015 Sabine Venaruzzo, comédienne et poetesse pleine de fantaisie ( Cie « Une petite voix m’a dit ») me propose d’interprêter la musique de Clément Althaus dans  » L’opéra de la Lune » de Jaques Prévert… au départ destinée à une jeune public la pièce révèle doucement sa nature bien plus profonde et universelle…

La quête est sans fin mais je suis devenu Compositeur… jusqu’à la fin…

Retour en haut

Benoit Berrou

Compositeur, musicien

Créatrice d’accessoires de mode dans ma vie de tous les jours, je crois en la créativité de mon mari et de sa fine équipe.
Leurs court-métrages de qualité et leur personnalités respectives me confortent dans l’idée de leur réussite.
C’est pour cela que lorsque je le peux, je les soutiens dans leurs projets en tant que photographe de plateau amateur et en tant que script.

Retour en haut

Manuela Biocca

Script / Photographe plateau